Article écrit pour Von Rohr & Associates : “Profiling et RH, pour quoi faire ?”

L’impact du langage non verbal n’est plus à démontrer.

Parfois utilisé pour capter un auditoire, influencer une perception ou encore pour détecter le mensonge, il prend désormais un tout autre sens auprès des professionnels RH.

A l’heure où l’IA se pose comme l'”alternative” humaine, où le transhumanisme est toujours plus actuel, le profiling devient un levier puissant permettant de mettre l’humain au centre des priorités.

Comment permettre à chacun de se révéler sans risquer d’être perçu par autrui au travers de filtres inconscients ou biaisés ?

En lecture et analyse comportementale, la congruence est le facteur clef.

Cela signifie être en accord avec ce que l’on dit, ce que l’on montre et ce que l’on vit au moment de la communication interpersonnelle.

Les indices d’incongruence ne sont pas toujours vus de manière consciente et méthodique.

Notre inconscient les perçoit et ressent un malaise.

Établir cette incongruence, permet au recruteur, comme au candidat, de pouvoir reformuler leur pensée et ainsi exprimer clairement ce qu’il souhaite mettre en évidence.

Bien à vous,

Caroline Matteucci