Qu’est-ce que la Baseline en lecture et analyse comportementales ?

Dans cet article, je souhaite aborder ce terme spécifique au métier de profiler.

Peu de monde connait celui et en quoi il est important dans notre métier.

Selon ma vision des outils de profiling, il occupe la première place à toute lecture ou analyse comportementale. En effet, afin de pouvoir établir les comportements des gens, il faut en priorité avoir été à même de lire leur Baseline.

La Baseline comporte deux niveaux. Je vous parle dans cet article du premier.

La Baseline initiale soit « la lecture du physique de votre interlocuteur-rice dans un état neutre ».

Pourquoi le physique est-il important ?

En lecture et analyse comportementales, nous partons du fait que nous avons besoin de trouver les changements, les points de stress, dans le comportement d’une personne. Ainsi il est important d’avoir un premier scanning de celle-ci.

Un des indices nécessaires à la lecture et l’analyse comportementales est les micro-expressions (elles sont très significatives si on arrive à les capter, car elles sont sincères puisqu’arrivant avant la pensée, Dr Ekman).

Prenons un exemple d’identification d’une des 7 micro-expressions universelles. Celle du mépris qui est signifiée par une micro-expression partant d’une asymétrie de la bouche (le coin de la bouche montant légèrement d’un seul côté). Imaginez que vous n’ayez pas identifié sur la personne que vous lisez que sa bouche part de manière générale légèrement sur le côté. Vous risqueriez d’interpréter cela pour du mépris alors que ce ne sera pas forcément le cas. En ayant ignoré ou oublié de scanner la Baseline initiale de cette personne, vous pourriez vous tromper dans la lecture et l’analyse comportementales.

Bien évidemment, si cette personne ressent le mépris, sa bouche va tout de même le démontrer de façon asymétrique, mais cela sera plus subtil à observer.

Il devient nécessaire de pouvoir scanner très rapidement le physique d’une personne afin d’établir sa Baseline initiale.

Un autre exemple pourrait être celui du botox. Lorsque l’on recherche des micro-expressions nous sommes très attentifs-ves aux mouvements du visage.

Une personne ayant le visage botoxé peut ne plus être à même de soulever les sourcils, signe très révélateur pour la surprise par exemple (l’arc de cercle lorsque ceux-ci montent).

Il est donc nécessaire d’avoir pu établir cet état de fait lors de notre scanning.

Vous pensez que vous le faites naturellement ? Alors essayez de vous tester dès aujourd’hui :

La prochaine fois que vous êtes dans la rue, lorsque vous croisez quelqu’un, regardez-le deux secondes, fermez les yeux. Qu’avez-vous retenu de lui ?

C’est un très bon début d’entrainement à la lecture comportementale.

Belle journée à tous et à très bientôt pour la suite de la définition de la Baseline.

2 Comments
  1. www.getfreebs.com juillet 19, 2018 at 6:14 - Reply

    You can certainly see your expertise within the work you write.
    The sector hopes for more passionate writers such as
    you who are not afraid to say how they believe. All the time follow your heart.

    • Caroline Matteucci juillet 23, 2018 at 10:04 - Reply

      Thank you for your comment. I try to talk about my job with passion, but above all with humility and consideration. With my best messages.

Leave a Comment

Your email address will not be published.